Fr

TEXTES

I

La nuit, il lui a envoyé un message Il n’y a encore rien J’ai dit qu’importe qu’on ne comprenne rien encore ? Elle m’a parlé Je l’ai rencontrée par hasard Et alors elle parle de toutes ses amours Qu’est ce que tu dessines tout le temps ? Car tout dépend de nous La vie n’a que deux chemins

II

L’été On n’évite pas le bonheur Si j’étais postier Morgenluft Saint-François Voilà que j’écris de nouveau sur elle C’est bien que le port fonctionne tous les jours C’est ce qu’il a entrepris

III

La vie s’arrête habituellement La lumière allumée la nuit entière Si longtemps sur les routes Personne ne sait Les mots qui peuvent tout expliquer Dis-lui quelque chose, ne la laisse pas faire La nuit je n’ai pas eu le temps de le dire

IV

Le passé n’existe pas Prononce mon nom comme une maladie incurable Et lorsque tu dors déjà, la neige commence à tomber Et pendant ce temps Aucun printemps ne pourra contenir tant d’eau

V

C’est très juste ce que tu as dit Comment tout a commencé ? Et alors elle dit Nage, poisson habile
Voir la version multimédia