Fr

Textes

Saint-François a construit cette ville pour les surfeurs et les héros.

Il amenait ici les bateaux des flottes royales et les installait

Dans les baies paisibles, au-dessus desquelles était suspendu le brouillard.

Les Espagnols sautaient sur la rive,

Et les marins russes en canots de sauvetage et les chercheurs d’or de Chine Transperçaient la nuit de la lumière des lanternes, fascinés par les ombres sur les côtés.

Et chaque église était comme une voix exténuée –

Il y aura assez de liberté pour tout le monde si vous ne la gardez pas pour vous,

Partagez le pain et le charbon pour l’hiver,

Regardez le soleil à travers le verre bouteille de l’océan,

Il y aura assez d’or pour tout le monde,

Mais de l’amour il y en aura que pour les plus audacieux !


Il faut des milliers d’années pour

Puiser toutes les richesses de la terre,

Des milliers de nuits sont nécessaires pour étudier les habitudes des maquereaux,

De milliers de mots aura besoin celui qui veut parler à l’éternité.

La peste entre dans le port en fête,

Des jeunes filles et des hommes sortent des églises,

Audacieux, la peau hâlée, avec les premiers secrets

Et les hymnes catholiques –

Partagez les livres et les vêtements chatoyants,

Partagez le café et les fruits,

Dans cette ville nous sommes protégés par les remparts et les murs,

Tant de joie a été ramenée ici du monde entier,

Que devons nous en faire,

Que devons nous en faire ?


Je sais que Saint-François la protège,

Lorsqu’elle apparaît à des conférences ou arrive dans les bibliothèques,

Il la protège toujours lorsqu’elle se rend dans les magasins

En comptant les sous qui lui restent jusqu’au départ,

Il la protège des ennemis, il la protège des amis.

Et il s’énerve lorsque je lui suggère –

Partage avec elle ta patience,

Partage ta fatigue, partage ta joie,

Dans cette ville elle n’a personne d’autre sur qui se reposer,

De qui pourrons-nous parler dans cette ville sinon d’elle,

Qui devrons-nous protéger,

Qui jalouser,

Dis Saint-François ?

© Serhiy Jadan | Traduit par Iryna Dmytrychyn

Voir la version multimédia

Catalogue | Texte suivant